Plages et cocotiers Fiji Islands

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On ne souhaitait pas trop vous faire baver en vous inondant de photos paradisiaques, mais comme ça fait 2 fois que Juan le demande, et bien voilà les photos demandées avec le bonus Pocket Suru Chemise à fleur. Qu’est ce qu’on ferait pas pour satisfaire les caprices de notre plus grand commentateur! Désolé, il aurait fallu faire 1h de route pour faire la photo sur du sable blanc, alors on se contentera du sable noir à côté de Nadi !

Pour trouver les plages de rêve, il faut aller sur les petites îles environnantes. Les Fijdi comptent 333 îles, alors il y a le choix ! On est passé devant Bounty Island, concrètement, elle ressemble à cela mais elle n’est pas dans celles-ci, elle était un peu loin pour que cela rende quelque chose.

Contrairement à la Nouvelle Calédonie, les Fidji n’ont pas la chance d’avoir des ressources naturelles qui leur apportent beaucoup d’argent et le tourisme est très développé. Il y a un nombre incroyable de très grand hôtels hors de prix, enfermant de richissimes touristes issus essentiellement d’Australie, Nouvelle Zélande et Japon. La majorité des îles sont privatisées pour en créer des complexes tous plus luxueux les uns des autres.Pour aller sur ces îles, on quitte donc les locaux pour rentrer dans le monde touristique avec des prix qui s’enflamment. On a quand même réussi à trouver quelques bons plans pour backpackers mais il n’y en pas tant que cela.

Nous n’aurons fait que 2 îles (les WE), très belles mais à notre humble avis la Nouvelle Calédonie avec les îles de la Loyauté, l’île des Pins et enfin sa barrière de corail extrêmement bien conservée est en terme de pur esthétisme plus bluffante. En revanche, la convivialité et le sourire des Fijiens sont irremplaçables. Nos photos sont limitées, on avait oublié de charger l’appareil photo avant de partir sur la 1ère île :-). C’est dommage, c’est sur cette île que nous avions vu des tortues en mer, un Fijien monter sur un cocotier de 20m, vu un show « traditionnel » pour touriste incroyable!

Voici donc Mana Island (45min en bateau de Nadi)

Et encore

Et enfin

Evidemment, il est toujours possible de voyager à moindre prix sans quitter l’île principale. Les très belles plages sont plus rares mais il y fait bon vivre ! Nous avons invité nos hôtes à partager un petit gueuleton occidental (Pâtes Champignons – Bières) dans un Backpacker en bord de plage près de Nadi. Ils ont tellement aimé qu’ils reviendront début Août fêter les 50 ans de Tuku.

Aller, à bientôt !

 

2 Comments on “Plages et cocotiers Fiji Islands

  1. J-3:
    Chemise à fleur et Pocket Suru devant cocotier, je dis: « top »! 🙂
    On est aujourd’hui au solstice d’été et c’est la fête de la musique! On a une envie de vacances dans nos oreilles, et vous nous en mettez pleins les yeux! 🙂

    Les belles plages, le coucher de soleil sur une mer paisible et bleue… les cartes postales y sont! On rêve des images paradisiaques! La trace dans le sable « vierge », c’est pas mal, une pensée à Robinson Crusoé…

    Les tortues sont élevés car dans leur milieu naturel elles sont menacés par l’industrie du tourisme/pêche?
    Avez vous mangé du Lobster? Avez vous mangé de la tortue?
    L’alcool est-t-il cher là bas? On imagine que oui…
    Quel sera votre dernière folie avant de reprendre les 24h du retour?
    bises

  2. Le retour va etre tres dur… Vous inquietez pas, je serais la le 15 juillet et pour vous preparer un petit gueleton pate/champignon + biere. Comme ca vous a manqué, on comprend tres bien!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *