OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un lagon de 24 000 km2, le plus vaste au monde, ceinturé par la 2ème plus longue barrière de corail (1600km vs 2600km pour l’Australie). Depuis 2008, 15 000 km2 de cet environnement marin exceptionnel (lagon, récif corallien, mangrove) ont été inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. 

Dans ce lagon où l’eau oscille entre 21 et 28°C, on trouve des baleines à bosses (entre juillet et septembre au Sud), des tortues, plus de 300 espèces de coraux, 4000 de crustacés, 2000 de poissons … des plus sympathiques au moins sympathiques …

Nous avons pour l’instant expérimenté les platiers de Lifou et son aquarium naturel, Port Boisé dans le Grand Sud, la plage de Poé sur la Côte Ouest et la baie des citrons à Nouméa. Il faut se baigner à marée haute sinon il n’y a plus que quelques centimètres d’eau…

Voici ce que nous aurions pu rencontrer … et ce que l’on a vraiment croisé …

Les sales bêtes (à notre sens, ce n’est que personnel!)

Nous avons pataugé tranquillement le vendredi sur le platier de Port Boisé en masque, palme et tuba. Le lendemain à quelques kilomètres un homme de 50 ans a été tué par un requin bouledogue alors qu’il était en eau peu profonde en masque, palme et tuba. Et oui, le lagon regorge de requins : pointes blanches du lagon ou du récif, à pointes noires, gris de récif, marteau, citron, taureau, dormeur, tigre, léopart… Poissons cartilagineux apparus il y a 350 millions d’années, ils sont ici chez eux ! Ces accidents sont très rares (les derniers dates de 2009 et 2011) et Mathieu ne semble pas refroidi pour les plongées bouteilles afin de tenter de voir des raies manta, moi si!!  En revanche, on aura croisé en se promenant à marée basse un tricot rayé, serpent de mer qui ne mord que si l’on marche dessus et injecte un venin mortel (10 fois plus venimeux que le Cobra Royal…) !

Les jolies tortues

Nous avons pu les filmer sous l’eau à Lifou (tortues vertes) et à Poé (tortues à grosse-tête), et on vous les montrera quand nous prendrons le temps de faire des montages. La photo en attendant d’une tortue à grosse-tête.

Nous sommes actuellement à la baie de tortues. Chaque année, de novembre à mars, les tortues à grosse-tête viennent y pondre  et déposer 50 à 150 œufs. 3 pour 1000 œufs reviendront adulte sur cette plage. L’association Bwära Tortues Marines protègent les oeufs pendant cette période en effectuant des rondes et en posant des grillages de protection. Les tortues sont de la famille des reptiles et étaient déjà là il y a 250 millions d’années. Elles possèdent des poumons qui les obligent à remonter à la surface pour respirer. En 60 ans, 90% des tortues marines ont disparu de l’ensemble de la planète… A méditer. 

Les coraux et petits poissons

Les photos en attendant le film…

A savoir : le corail est un animal et non un végétal. C’est le squelette calcaire externe des polypes vivants en symbiose avec les petites algues zoowanthelles. Les coraux sont organisés en colonie et élaborent lentement des édifices sous-marins. Une fois par an (après la 1ère pleine lune d’été entre novembre et janvier), les colonies mères émettent au même moment de minuscules perles roses contenant des gamètes mâles et femelles dont la fusion externe donne naissance à une petite larve planctonique la planula. Elle va alors voguer au gré des flots, se poser et se transformer en polypes. D’autres polypes se forment ensuite pour créer une colonie. Les coraux grandissent de 1 à 10cm/ an selon les espèces jusqu’à atteindre la surface de l’eau. Le récif corallien de Nouvelle-Calédonie est en bonne santé malgré les changements climatiques mondiaux (augmentation de la température et acidification des océans) qui auront des répercussions dans quelques années. Un récif en bonne santé, c’est 60% de coraux vivants environ et des coraux qui meurent de façon naturelle : vent, marée, cyclone. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En Nouvelle Calédonie, 2 nouveaux membres ont rejoint la tribu des têtes à l’envers : Manou et Grand-père, 2 Zoreilles arrivés la veille de Métro. Manou a une autre signification ici, c’est un morceau d’étoffe colorée en coton porté en paréo par les hommes kanaks et offert dans le cadre de la coutume que l’on expliquera un peu plus bas.

Nuit à Nouméa à la Baie de Citrons puis direction Lifou, la plus grosse île des 4 îles de la Loyauté (les 3 autres îles étant Maré, Tiga, Ouvéa ), dans un petit coucou qui bouggge beaaauucouup!

Nous souhaitions faire des sites paradisiaques lors de nos 6 mois de périple et bien je crois qu’on y est.

Lifou, ou Drehu en langue locale, est une île plus grande que la Martinique, entourée d’un lagon : eaux turquoises bordées de coraux magnifiques. On y trouve cocoteraies, falaises qui plongent dans l’océan, grottes, forêt tropical, et Lungöni l’une des plus belles plages du monde selon nous sur laquelle on croise des tortues de mer. Lifou c’est aussi et surtout une population kanak très chaleureuse avec des traditions encore bien vivantes Et parce que sinon cela aurait été insupportablement trop parfait pour vous qui nous lisez, on vous rassure on aura quand même eu de la pluie presque non stop et la 1ère Tourista du voyage!

Lifou, c’est une vraie immersion dans la culture Kanak. Mais avant de vous parler de la coutume, on vous présente nos hôtes et notre plage…

La Tribu de Luengöni

Nous avons passé 5 jours dans la tribu Luengöni soit 2 nuits chez Jeanne Forest et 3 nuits chez sa nièce à Kukekep dans de très belles cases traditionnelles au bord de la magnifique plage de Luengöni (d’où le nom de la tribu).

Nous avons pu déguster un certain nombre de plats traditionnels, notamment :

  • La jolie roussette du dimanche midi. Les jeunes de la tribu ont organisé un repas afin de financer leur kermesse et d’aider les jeunes partis en métros. Nous avons pris le repas complet : salade tahitienne (poissons au lait de coco cuit dans le citron vert), roussette et salade de fruits.

Alors la Roussette, n’est pas un poisson comme Manou et moi-même le pensions en commandant le menu mais une grande chauve-souris endémique, appréciée pour sa chair fruitée. Cuisinée comme un lapin et accompagné de riz coco, c’est semble t-il excellent.

  • Le fameux bougna de Jeanne Forest. Ce dernier a la réputation d’être le meilleur de Nouvelle-Calédonie. C’est LE plat traditionnel Kanak : fruits, légumes, tubercules (taro, igname, manioc) et viandes (selon les goûts porc, poisson, crabe, poulet, langouste, roussette) arosés de lait de coco, enveloppés dans des feuilles de bananier, puis cuit par des pierres chaudes au fond d’un trou creusé dans la terre ou le sable. Lorsque le bougna n’est pas cuit ainsi, il est appelé bougna marmite. Nous avons eu droit à un bougna traditionnel poulets – tubercules (ignames violet, patates douces).

  • Tubercules, papaye et poissons grillés

Nous n’aurons pas dégusté les tortues et oui heureusement, elles sont protégées. Néanmoins, certaines espèces sont dégustées pour des occasions très spéciales dans les tribus comme les mariages . En revanche, nous savons grâce à Jeanne pourquoi les tortues sont dans l’eau. Et surtout nous en avons croisé un certain nombre sur notre plage .

La plage de Lungonï, bon ben voilà même sous la pluie c’est bôoo !

La Culture Kanak

Read More

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et voilà, la Nouvelle Zélande c’est fini, on a quitté Auckland hier !

Auckland

Nous ne pourrons pas très bien vous raconter Auckland, nous y avons passé 1 journée à discuter avec une famille Tip Top que l’on a rencontré dans l’Auberge de Jeunesse. Ci-après leur blog et leur projet, allez voir, on est super fan. Bonne fin de Trip sur les îles à vous 4 et à dans quelques mois. http://www.family-up.com

A Auckland, nous aurons néanmoins pu ressentir rapidement l’ambiance, c’est à dire

  • la société multiculturelle NZ que les guides décrivaient composée d’ européens, maoris et asiatiques (arrivés en nombre ces dernières années), nous n’avons pu la voir qu’à Auckland qui fait 1/4 de la population de NZ
  • la ville aux milles bateaux avec les petites barques de l’American Cup!

Auckland est classée 3ème ville la plus agréable à vivre au monde après Melbourne et Zurich. Ce sera à vous de vu faire votre opinion, nous y sommes passés en coup de vent …. Notre coup de coeur irait à 1ère vue à Wellington pour la NZ.

 Salut les moutons !! 

Sans oublier le petites friandises NZ et Australienne qui vont nous manquer …

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour finir notre Trip Néo-Zélandais, nous avons souhaité travailler un peu dans une petite ferme. L’objectif était de partager un petit temps la vie de néo-zélandais après avoir parcouru pendant plus d’un mois leur pays. Nous avons eu un accueil exceptionnel de la famille, tout simplement comme des amis, si bien que nous avons décidé de zapper le « Northland » (au nord de Auckland) afin de rester plus longtemps. Nous avons découvert une Célia super ouverte et chaleureuse qui de surcroît parle français et qui a eu à cœur de nous montrer tous les coins d’intérêt et de nous expliquer la culture Néo-Zélandaise; un John qui est en même temps spécialiste des forêts, entraîneur des pros de VTT, fermier, fabricant de superbes guitares et voitures; et enfin une magnifique petite Kiara de 3 ans et demi avec qui Jeanne et Basile ont passé de superbes moments. Célia est, en parallèle de la ferme, vétérinaire spécialiste des chevaux. Célia nous a également raconté qu’à 7 ans, elle avait fait un tour d’Europe avec ses parents et qu’il y avait vraiment eu un avant et un après… Intéressant, on verra ce qu’en dit Jeanne dans quelques années… Un moment très enrichissant a été également la visite de l’école maternelle de Kiara.

Un ENORME merci à toute la famille, on vous attend à Paris prochainement.