Lila couchée

Pour nous l’année 2015 s’est très bien terminée et 2016 débute extrêmement bien avec un 5ème membre dans la tribu des Têtes à l’envers !

Lila, crée en Nouvelle Zélande au milieu des moutons, a partagé notre périple pendant presque la moitié du temps. Prévue pour début 2016, elle est finalement née dans notre petit quartier Croix-Roussien 8 ans moins un jour après Jeanne, soit le 23 décembre 2015 pour clôturer en beauté cette superbe année.

On ne pouvait pas faire mieux pour ce trip en famille qui nous marquera à vie. Jeanne et Basile nous demandent régulièrement quand est-ce qu’on y retourne !

Milles merci  pour votre soutien avant, pendant, après; vos nombreux messages d’encouragement et d’émerveillement, vous étiez en permanence à nos côtés, dans notre coeur et notre esprit.

Hasta la Vista baby, que cette année 2016 soit synonyme de bonheur et de grands projets pour vous tous !

A très bientôt ! L’équipe des Têtes à l’Envers

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Eh oui, cela fait maintenant 1 an que notre Grand Voyage avait débuté ! Le temps passe vite et les souvenirs restent.

Voila l’occasion de vous dévoiler un film réalisé lors de notre passage au Ganeshapark, une semaine à vivre au rythme des éléphants. Un séjour qui restera l’une des expériences les plus marquante pour les enfants, et nous aussi !

Merci à notre ami James que nous avons rencontré sur place pour ce beau montage.

A bientôt pour les prochaines nouvelles fraîches.

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’un des passe-temps favori de Jeanne et Basile durant notre voyage fut le dessin, ils ont adoré peindre à l’aquarelle. Ils ont fait quelques jolis croquis qui résument leurs découvertes que l’on voulait partager.

Dubaï et la Burj Kalifa
 La Thaïlande

 

L’Australie

Nous voyons nettement une vision de certains détails différents entre un garçon et une fille…

La Nouvelle Zélande
La Nouvelle Calédonie
 Les Fiji

Bon ben là désolé mais ils étaient à cours d’inspiration, ils ont préféré prêter tous leurs crayons aux autres enfants et jouer au rugby quand ils avaient du temps.

Bientôt la suite, le retour en France !

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On ne souhaitait pas trop vous faire baver en vous inondant de photos paradisiaques, mais comme ça fait 2 fois que Juan le demande, et bien voilà les photos demandées avec le bonus Pocket Suru Chemise à fleur. Qu’est ce qu’on ferait pas pour satisfaire les caprices de notre plus grand commentateur! Désolé, il aurait fallu faire 1h de route pour faire la photo sur du sable blanc, alors on se contentera du sable noir à côté de Nadi !

Pour trouver les plages de rêve, il faut aller sur les petites îles environnantes. Les Fijdi comptent 333 îles, alors il y a le choix ! On est passé devant Bounty Island, concrètement, elle ressemble à cela mais elle n’est pas dans celles-ci, elle était un peu loin pour que cela rende quelque chose.

Contrairement à la Nouvelle Calédonie, les Fidji n’ont pas la chance d’avoir des ressources naturelles qui leur apportent beaucoup d’argent et le tourisme est très développé. Il y a un nombre incroyable de très grand hôtels hors de prix, enfermant de richissimes touristes issus essentiellement d’Australie, Nouvelle Zélande et Japon. La majorité des îles sont privatisées pour en créer des complexes tous plus luxueux les uns des autres.Pour aller sur ces îles, on quitte donc les locaux pour rentrer dans le monde touristique avec des prix qui s’enflamment. On a quand même réussi à trouver quelques bons plans pour backpackers mais il n’y en pas tant que cela.

Nous n’aurons fait que 2 îles (les WE), très belles mais à notre humble avis la Nouvelle Calédonie avec les îles de la Loyauté, l’île des Pins et enfin sa barrière de corail extrêmement bien conservée est en terme de pur esthétisme plus bluffante. En revanche, la convivialité et le sourire des Fijiens sont irremplaçables. Nos photos sont limitées, on avait oublié de charger l’appareil photo avant de partir sur la 1ère île :-). C’est dommage, c’est sur cette île que nous avions vu des tortues en mer, un Fijien monter sur un cocotier de 20m, vu un show “traditionnel” pour touriste incroyable!

Voici donc Mana Island (45min en bateau de Nadi)

Et encore

Et enfin

Evidemment, il est toujours possible de voyager à moindre prix sans quitter l’île principale. Les très belles plages sont plus rares mais il y fait bon vivre ! Nous avons invité nos hôtes à partager un petit gueuleton occidental (Pâtes Champignons – Bières) dans un Backpacker en bord de plage près de Nadi. Ils ont tellement aimé qu’ils reviendront début Août fêter les 50 ans de Tuku.

Aller, à bientôt !